Pour les besoins du tournage, les lieux retrouveront l’atmosphère des années 20. :

OAS_AD(‘Position1′);

La circulation dans le centre-ville, et plus spécifiquement sur le boulevard Fragonard, connaîtra quelques perturbations le lundi 22 septembre au matin. Jusque-là, nous direz-vous, rien que de très banal… Sauf que ces difficultés (prévues entre 6h30 et 10 heures) se trouveront directement liées au tournage d’un film.

Ce jour-là, en effet, le réalisateur et scénariste français Jan Kounen (99 francs) plantera ses caméras dans la capitale mondiale des parfums. Il y tournera quelques séquences importantes de son  tout dernier film (sortie prévue en avril 2009), Chanel & Stravinsky, l’histoire secrète.22092008766.jpg

« Le scénario, (ndlr, inspiré du roman de Chris Greenhalgh, Coco et Igor) raconte la vie parisienne de la célèbre styliste, commente Chrystel Rasquin, la régisseuse. Le film est tourné à Paris, mais Jan Kounen a absolument tenu à réaliser des plans sur Grasse où Coco Chanel est arrivée en 1920. C’est là qu’elle a fait la connaissance d’Ernest Beaux, à qui elle demande de créer un parfum : ce sera Numéro 5. »

Il y a au moins deux raisons pour lesquelles Jan Kounen a choisi de tourner à Grasse. « Il a vécu dans la région et c’est un peu sa ville de coeur, explique Chrystel Rasquin. Mais surtout, il ne souhaitait pas tricher avec les décors. »

Les Grassois reconnaitront donc leur ville en visionnant ce long métrage sur fond de romance amoureuse. Un « privilège » qui leur avait été refusé pour l’adaptation du livre de Patrick Süskind, Le Parfum, dont les scènes « locales » avaient été réalisées… du côté de Barcelone, en Espagne.

Décors et costumes d’époque

Trois jours seront nécessaires pour redonner à l’agglomération les allures qui étaient les siennes en 1920. Le tournage aura précisément lieu dans le secteur de la place du Barri, de la rue Mirabeau et de la rue de Tracastel. Une soixantaine de figurants grassois en tenue d’époque y participeront, aux côtés de l’actrice principale qui campe « Mademoiselle », Anna Mouglalis.

Suprême honneur pour la commune : c’est elle qui a été choisie pour les premiers tours de manivelle du film. Ensuite, la production remontera sur Paris pour huit à neuf semaine de travail.

Outre Anna Mouglalis, Chanel et Stravinsky, l’histoire secrète réunit également l’acteur danois Mads Mikkelsen que les fans de James Bond reconnaîtront forcément – c’est lui qui incarnait le Chiffre dans Casino Royale – et Elena Morozova.

A noter, pour la petite histoire, que le film, tourné en plusieurs langues, devrait être présenté à Cannes, hors compétition.

Une belle promotion pour la voisine grassoise…

Eric Farel

Nice-Matin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here