Créée en 1989, la fondation MAIF était autrefois connue pour son intérêt particulier pour la sécurité routière, depuis elle ne cesse d’élargir ses horizons. En 2005 le statut d’incidents naturels vient compléter celui d’accidents du quotidien.


Très engagé dans la prévention contre les risques de la vie quotidienne, la fondation MAIF dont le président actuel est Christian Ponsolle, met en place cette année son deuxième concours de courts métrages dont le but est de sensibilisé un maximum de personnes.

Idée brillante mise en place en 2015 avec pour thème la sécurité routière où le grand public était soumis à son propre manque d’attention ainsi qu’aux chiffres d’accidentés. Le concours grand angle c’est donc donner l’occasion à la population de s’informer, de se soutenir et d’apprendre en s’amusant.

Bien loin du long discours moralisateur, la fondation MAIF rend la responsabilité attrayante en lançant une sorte de compétition, avec un jury de professionnels et récompenses à la clé.

Amateurs ou professionnels, tous espèrent remporter les premiers prix.

10.500 à 500 euros, une échelle qui fait rêver, c’est ce qui attend nos réalisateurs en herbe si leur vidéos sont sélectionnées comme meilleures vidéos.

Concours accès sur la nouvelle technologie, la modernité…Très représentatif de la fondation qui, au travers de ce concours et d’autres moyens, récolte des fonds pour financer la recherche contre les risques du quotidien. La fondation est transparente vis-à-vis des fonds récoltés à l’issue du concours.

Mais le concours grand angle c’est quoi ?

C’est un concours de vidéos responsables mettant en compétition des vidéos entre 30 et 150 secondes répondant à un thème donné, seul ou en équipe.

Si vous avez un attrait pour l’audiovisuel ou que les principes de la fondations vous tiennent à coeur, si vous ressentez l’envie de vous exprimer sur des sujets importants, n’attendez plus, postulez !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here